Per est dans un nouveau programme télévisé “ Sol for millioner ” sur la vie de luxe sur la Costa del Sol

Avant-première de la nouvelle série, « Sol for millioner » (Soleil pour des millions). Per Mønsted de Sønderborg est l’un des agents immobiliers qui apparaît dans la série et bien qu’il y ait beaucoup de champagne et de glamour dans l’émission, il espère montrer ce qu’il aime de la Costa del Sol et comment il veut révolutionner l’industrie immobilière espagnole.

Malaga : il a refusé une bonne centaine de fois avant d’accepter d’y participer. Parce que lorsque vous êtes un entrepreneur et que vous voulez que votre vision soit prise au sérieux, une émission de divertissement axée sur les paillettes et le glamour n’est peut-être pas la meilleure façon de le faire.

Quoique …

Per Mønsted, 48 ans, né et élevé à Sønderborg, a beaucoup réfléchi avant d’accepter de figurer dans la nouvelle série « Sol for millioner » de Kanal 5, qui sera diffusée le mardi 29 janvier.

L’émission se concentre sur la vie luxueuse à Marbella sur la côte sud espagnole, où il y a un an, Per et son collaborateur, Jacob Johansen, se sont lancés dans le secteur immobilier avec Mojo Estates. Ils gagnent leur vie en vendant des maisons exclusives à de riches clients en quête de soleil, mais leur vision de l’entreprise est plus grande que cela. Ils ont une véritable passion pour le sud de l’Espagne, et c’est pourquoi Per et sa famille, qui apparaissent également dans l’émission, sont enthousiasmés de bénéficier d’une visibilité aux heures de grande écoute à la télévision danoise.

« Quand ils nous ont présenté l’idée, ils ont dit qu’ils imaginaient Jacob et moi comme Crockett et Tubbs de la série des années 80 « Miami Vice ». Je devais conduire dans ma Porsche et avoir l’air cool, ce qui m’a un peu inquiété. Mais j’ai fini par accepter parce que nous ne vivons qu’une seule fois et que nous sommes des adultes responsables. Nous savons ce que nous faisons et nous ne disons pas n’importe quoi. Ils peuvent bien sûr nous présenter sous un mauvais jour, mais je pense qu’ils doivent tout de même bien se comporter s’ils veulent faire une deuxième série, et ils disent vouloir le faire », dit Per Mønsted au téléphone depuis Malaga.

En finir avec l’ancien système

Per et sa famille, qui comprend sa femme Mette Nør et leurs enfants Philip, Nicoline et Christopher, ont déménagé ici en 2014. Le couple avait un vieux rêve de vivre sous le soleil de la côte espagnole, et après quelques aventures entrepreneuriales réussies dans le domaine des cellules souches et des solutions de financement avec le lancement de la société ViaBill, ils avaient gagné suffisamment d’argent pour pouvoir déconnecter, se détendre et profiter de la vie en famille – alors ils ont déménagé à Malaga.

Mais prendre sa retraite au milieu de la quarantaine n’était pas exactement le rêve de l’entrepreneur. Il a commencé à s’ennuyer et sa femme lui a proposé de trouver un nouveau projet.

« J’ai toujours été intéressé par les investissements immobiliers, il était donc logique pour moi de m’impliquer sur ce marché qui, je pense, ne fonctionne pas très bien en Espagne. Nous n’avons pas obtenu des agents immobiliers le service auquel je m’attendais lorsque nous avons voulu acheter une maison. Leur système est ancien et il fallait clairement un « renouveau » (un « renouveau » signifie une déconnexion, une perturbation, voire un effondrement du système actuel. C’est un terme adapté aux nouveaux entrants sur un marché donné qui modifient considérablement la situation du marché et, par exemple, rendent les produits et les entreprises existants obsolètes) . Ma philosophie depuis 20 ans comme entrepreneur a toujours été de ne jamais faire comme les autres, car cela signifie que vous n’aurez jamais une longueur d’avance. Nous voulons donc ainsi révolutionner le système immobilier espagnol », explique Per Mønsted.

Briser l’héritage social

Il recommence ainsi à s’amuser avec un nouveau projet. Mais le Danois méridional innovant n’est pas du genre à laisser une situation obsolète se poursuivre sans rien y faire.

Il n’avait que sept ans lorsqu’il a vu pour la première fois qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas dans son style de vie. Et malgré son jeune âge, il a agi tout de suite. Sa jeune mère célibataire n’arrivait pas à s’occuper de lui. Il fumait et volait à l’épicerie locale, mais un jour, il a fait ses valises et a marché cinq kilomètres jusqu’au domicile de ses grands-parents pour leur demander s’il pouvait rester avec eux.

C’est ainsi que Per Mønsted a brisé son héritage social et a pris son avenir en main – et il fait la même chose désormais avec ses aventures entrepreneuriales. C’est maintenant le cas avec Mojo Estates, où il renonce à nouveau à la façon traditionnelle de faire les choses.

Il a hâte de voir si cela sera bien représenté dans l’émission de télévision, mais quoiqu’il arrive il connaît l’importance d’obtenir une exposition aux heures de grande écoute sur une chaîne nationale, et espère que les Danois qui voudraient acheter ou louer leur maison de vacances sur la Costa del Sol auront Mojo Estates en tête après avoir regardé l’émission.

« Nous l’avons considéré comme une opportunité de montrer comment nous travaillons. Montrer le succès que nous avons eu en peu de temps. C’était très important pour nous de montrer notre professionnalisme et j’espère que les gens le verront lorsqu’ils regarderont l’émission. C’est bien sûr un divertissement, mais nous espérons qu’on y verra aussi un certain sérieux et du professionnalisme », dit-il.

La Loi de Jante est derrière nous

Par conséquent, Per a aussi essayé de montrer la partie authentique de l’Espagne dans l’émission et pas seulement l’environnement fascinant et exclusif de la côte.

« C’était aussi une bonne occasion de montrer pourquoi nous sommes si heureux de vivre ici. Montrer ce que nous aimons de la Costa del Sol – l’Espagne authentique avec la nature et la culture de Malaga. Nous sommes les seuls à apparaître dans les huit épisodes et cela nous a donné l’occasion de montrer à quel point nous trouvons la Costa del Sol géniale », dit-il.

Il avoue être un peu anxieux en attendant la diffusion du premier épisode mardi soir. C’était intimidant d’avoir une équipe de tournage dans son quotidien pendant huit semaines, au travail et en privé, et il a hâte de voir la réaction des téléspectateurs.

« La loi de Jante est derrière nous. Nous n’y pensons pas parce que nous avons gagné la vie que nous vivons aujourd’hui après avoir pris de grands risques pendant 20 ans. Mais nous sommes vraiment impatients de voir la façon dont la Costa del Sol et nous-même seront représentés. Une chose est sûre : nous serons devant la TV avec du pop-corn tous les huit prochains mardis », s’amuse-t-il au téléphone.

Livre bleu

  • Per Mønsted a 48 ans et il est né et a grandi à Sønderborg, où il a vécu jusqu’à l’âge de 34 ans.
  • Sa mère n’avait que 17 ans quand elle a accouché de Per, et il n’a jamais connu son père.
  • Quand il avait 7 ans, il a emménagé avec ses grands-parents parce que sa mère n’arrivait pas à s’occuper de lui.
  • Il a obtenu plusieurs diplômes et a été l’un des plus jeunes à recevoir un MBA de dirigeants d’entreprises au début des années 2000. Pendant ses études, il a fondé sa première entreprise, StemCare, la première banque de cellules souches du Danemark qui existe toujours 17 ans plus tard.
  • Lorsqu’il l’a vendu à la fin des années 2000, il a fondé ViaBill pour répondre au manque de bonnes solutions de financement pour acheter des produits en ligne.
  • Il a fait l’affaire de sa vie quand il a vendu l’entreprise pour des centaines de millions.
  • Depuis 1998, il est marié à Mette Nør Mønsted de Stubbæk près d’Aabenraa. Ensemble, ils ont eu 3 enfants, Philip, Nicoline et Christopher.
  • En 2014, la famille a choisi de réaliser un rêve de longue date : vivre sur la Costa del Sol en Espagne. Ils ont déménagé à Malaga et ont entrepris de construire une nouvelle grande maison sur une colline à Benalmádena depuis plusieurs années. Elle a été achevée à l’automne.
  • À l’origine, Per devait se poser pour prendre sa retraite et profiter de la vie, mais il a commencé à s’ennuyer. Après une mauvaise expérience avec des agences immobilières espagnoles lors de l’achat de la nouvelle maison familiale, il a décidé de de se lancer dans l’industrie immobilière.
  • Avec Jacob Johansen, il a créé Mojo Estates en avril dernier, une agence qui vend des maisons de vacances sur la Costa del Sol. L’entreprise compte actuellement 12 employés et s’est agrandie avec Mojo Rentals, qui loue des maisons de vacances.
  • Ils rejoignent leurs familles pour apparaître dans la nouvelle émission de divertissement de Kanal 5, « Sol for millioner », qui sera diffusée le mardi 29 janvier à 21 heures.

Voir l’article original : Per apparaît dans une nouvelle émission télévisée dédiée au luxe sur la Costa del sol